Danser comme une montagne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Si Aldo Leopold pense comme une montagne, puis-je danser comme une montagne ? Je fais l’expérience de mettre mon corps à l’écoute des éléments qui m’entourent et d’adopter leur rythme. Je me caméléone. La matière minérale, à première vue inerte, y prend vie, et son mouvement inspire une nouvelle manière d’être (et de créer!), dans la lenteur et la conscience du poids.

Mes recherches sur le corps et son mouvement, marquées par mes années de danse, trouvent leur place dans l’univers de la mode et du design. C’est d’elles que découle mon approche de l’espace, de la sculpture, de la performance et du vêtement. Je trouve du mouvement là où, a priori, il n’y en a pas.

Dans « Danser comme une montagne », il y a peu de choses, et des choses faites de peu. Ma recherche est celle d’un épurement, d’un dépouillement, dans le processus de création comme dans l’oeuvre. Je fabrique par la débrouille, je fais sans moyens, ou par économie de gestes. Peut-être même que je ne fais rien ou que je ne fais pas et que c’est mieux comme ça. J’écoute l’écho de chaque geste et de chaque mot.

Niveau du diplôme : DSAA Mode et environnement

Site Internet : http://caillou.hotglue.me