Immersion, Vers une exploration algo-rythmique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Le contexte

Dans l’imaginaire collectif, les représentations visuelles de l’intelligence artificielle sont souvent fantasmatiques ; alors que dans nos usages quotidiens d’internet, les programmes dotés d’IA qui occupent une place grandissante ne sont jamais représentés.

Ce paradoxe entraîne de la méfiance chez les utilisateurs. Dès lors, questionner le design des algorithmes semble essentiel, et s’inscrit dans la branche de recherche Explainable artificial intelligence, qui ne mobilise pas vraiment le design aujourd’hui.

Le Projet

Le projet Immersion propose une exploration visuelle du fonctionnement de l’algorithme de recommandation d’une plateforme de streaming musical.

Pour le réaliser, je me suis appuyée sur les recherches précédemment menées lors d’une thèse en Informatique au sein du Laboratoire Hubert Curien et de la Scic 1D Lab. J’ai notamment contacté plusieurs spécialistes afin de préciser le rôle que je pouvais donner au design graphique.

L’algorithme dont il est question privilégie la diversité culturelle dans les recommandations. Je propose donc une expérience utilisateur basée sous le signe de la découverte musicale & algorithmique, simultanément. Au fil de leur expédition sonore, les utilisateurs visualisent les mécanismes de l’algorithme et sont incités à être acteurs de son fonctionnement en le paramètrant.

Les partis-pris graphiques

Le paysage polaire de départ suggère un monde inexploré. Les utilisateurs sont invités à plonger dans l’inconnu musical tout en faisant un voyage au cœur de l’algorithme. Ils prennent totalement part à la construction de leur monde numérique : au fil de leur progression dans la double découverte, des icebergs se forment à l’image de leurs choix.

L’un des fils directeurs du projet est également de questionner le Seamful design, en sélectionnant les points pertinents du concept. Mon objectif est de rendre visibles certains aspects de conception habituellement cachés (tels que la base de données, la bulle de filtres, les critères de l’algorithme) et de donner à l’utilisateur des outils afin qu’il s’approprie le fonctionnement algorithmique.

La forme donnée à l’algorithme est également questionnée. Je prend le contre-pied des images anthropomorphes anxiogènes que l’on voit habituellement, et décide de représenter l’algorithme comme un monde à explorer. Tout au long de l’expérience, le rôle de l’algorithme est signalé par la couleur verte qui guide les usagers. Ils peuvent également visualiser La Forme de l’algorithme, une icône abstraite qui synthétise leur comportement dans l’application.

Concernant les recommandations, leur présentation est concentrique (construite à partir du centre de l’iceberg) et organique (Les Courants musicaux). On s’éloigne ainsi des modèles de listes hiérarchisées qui imposent plus qu’ils ne conseillent.

En résumé, je dirais que ce projet est une invitation à conquérir la face cachée de l’intelligence artificielle.

Niveau du diplôme : DSAA Design graphique

Site Internet : https://www.behance.net/lauraswietlicki