Artefact

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

« En 2920 et suite à une série d’évènements, l’humanité ne vit plus sur Terre : elle a élu domicile dans des stations spatiales à la dérive. Par les fenêtres des stations, les habitants ne voient plus que le vide de l’espace et ont ainsi développé un certain mal-être. Pour lutter contre ce phénomène, les scientifiques de la station ont lancé un programme de recherche. Dernière idée en date : tenter de reproduire virtuellement les plantes que côtoyaient leurs ancêtres, à partir d’artefacts retrouvés. »

 

Concept

Artefact est une expérience interactive qui plonge le public dans un futur fictif, où il expérimente avec une machine, le Synthétiseur, pour cultiver une plante numérique. En manipulant les boutons de la machine, on intervient directement sur l’aspect de la plante et sa croissance. Elle rejoindra ensuite une serre virtuelle où sont regroupées les plantes précédemment créées. C’est un dispositif qui invite à la fois à une expérience de création individuelle (on crée une plante) et collective (elle rejoint une fresque collaborative). À la fin de l’expérience, on peut récupérer une attestation de participation, imprimée par la machine.

 

Enjeux

En plongeant le public dans ce futur où la nature n’existe plus, nous voulons l’amener à se questionner sur le présent (Artefact se place ainsi dans le contexte du design spéculatif). Sans prendre position, nous invitons le public à se questionner sur la place de la nature dans notre quotidien en proposant la solution suivante : recréer une nature virtuelle et personnalisable.

 

Place des interactions

Chaque interaction est différente : on est invité à approcher sa main, toucher, presser, glisser, ou caresser les différents dispositifs. En découvrant les différents gestes proposés par Artefact, le public façonne sa plante en 3 dimensions, dont la structure est générée à partir d’un algorithme élaboré par Aristid Lindenmayer, biologiste du XXe siècle. Forme et quantité de feuilles, fleurs, pétales, épines, couleurs ou motifs Chaque plante est unique. Le résultat final est le mélange des choix de la machine (à travers des algorithmes et de l’aléatoire) et des actions du public.

 

Niveau du diplôme : Master

Site Internet : http://designinteractif.gobelins.fr/2020/09/24/artefact/