The waiting Room

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Concept

The waiting Room est une capsule temporelle projetant son audience juste après le réveil de la cryogénie. Cette installation immersive explore le processus de la cryogénie et les modifications que celle-ci apporterait si elle venait à fonctionner.

La cryogénie a de plus en plus d’adepte chaque année. Que se passerait-il, si l’homme devenait éternel ? Comment les limites morales et éthiques que nous connaissons aujourd’hui seront-elles modifiées ?

Questionner l’impact de la technologie dans notre société et spéculer sur notre futur en n’utilisant que des éléments repérables, loin des clichés SF, est l’essence de ce projet.

Qu’est-ce que la cryogénie ?

La cryogénie est le principe de conservation des corps humains défunts dans des cuves à -196 °C avec l’espoir qu’un jour les avancées scientifiques et médicales permettront de ressusciter ces personnes.

Alcor Life Extension Foundation, située en Arizona, est l’une des plus grandes fondations de cryogénie aux États-Unis.

À tout juste 30 minutes de la fondation se trouve la ville de Sun City. Une communauté réservée aux personnes de 55 ans et plus.

Margaux Janin perçoit Sun City comme étant une salle d’attente de la fondation Alcor.

 

Projet

The waiting Room, c’est une salle d’attente dans un caisson réfrigéré à 8 °C, proposant à 4 patients, un film afin qu’ils trouvent des réponses après leur réveil.

Synopsis

Le film prend place à Sun City, Arizona. Elsa, la narratrice, travaille dans cette ville comme femme à tout faire. Elle observe les résidents toute la journée. Elle sait qu’elle a une mission et elle est sur le point de la réaliser.

Dystopie

Le film est réalisé par Elsa et est adressé à Terry, John, Wesley et Katie pour leur donner des réponses lorsqu’ils se réveilleront de la cryogénie.

Si un jour la cryogénie venait à fonctionner tous les repères de temps que nous connaissons, aujourd’hui, seront transformés. Nous ne craindrons plus la mort, elle ne sera plus une fin mais un nouveau départ. Ainsi que notre rapport aux limites éthiques et morales sera entièrement modifié. Avec ce projet Margaux Janin a voulu pousser ces limites là et jouer sur l’ambiguïté que cela peut créer.

Elsa, la protagoniste principale, tue ces personnes qu’elle pense membres d’Alcor. Cependant, les a-t-elle vraiment tué ?

La réponse à cette question dépend de votre croyance en la cryogénie, mais aussi de votre positionnement, vis-à-vis, du tiraillement technophile et technophobe. Technophile étant une fascination pour la technologie, technophobe étant une aversion pour celle-ci.

Montage

Ce film a été produit uniquement avec des images trouvées sur YouTube.

Liens 

Film : https://vimeo.com/455403541

Teaser : https://vimeo.com/454080951

Credit

Photos : Raphaëlle Mueller

Niveau du diplôme : Master en Design option Espace et Communication

Site Internet : http://margauxjanin.ch