Outdoor Sensorial REALITY – (OSR)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Le projet OSR est une expérience de relaxation unique qui critique les produits de bien-être de masse des leaders de l’Internet.
Outdoor Sensorial Reality prend la forme d’un centre de bien-être qui propose plusieurs types de traitements spécifiques pour atteindre le bien-être, un état agréable qui procure une satisfaction physique et mental.
L’espace est occupé par trois structures modulaires, chacune abritant deux à trois objets ayant une fonction thérapeutique existante mais qui sont, pour certaines, non reconnue par la médecine officielle : un panneau de luminothérapie basé sur les études de Norman Rosenthal dans les années 90, une animation 3D montrant un mouvement circulaire hypnotisant, une chaise longue, une playlist qui propose des mélodies relaxante, envoutante ou dynamisante, des humidificateurs, une fontaine, de la lumière ultra violette… Chaque élément est choisi pour sa vertu positive dans la recherche du bien-être, un entre-deux entre réelle propriété médicale ou simple croyance appelé effet placebo.

Le point de départ – Pourquoi ?
Le bien-être est devenu un mot à la mode qui s’est répandu il y a une dizaine d’années via les réseaux sociaux. Dépouillé de son sens, le bien-être est devenu un atout marketing dont les influenceurs se sont immédiatement emparés. Les réseaux sociaux ont permis à ce mouvement d’entrer dans la société de consommation et ainsi de placer le bien-être sur le marché économique. Selon le Global Wellness Institute, 5,3% de la production mondiale est dédiée au bien-être (dernière source : 2018). Cette production comprend les centres de repos, les spas et toutes sortes de produits dérivés qui sont plus des atouts marketing que des objets offrant un réel état de bien-être.
Dans les coulisses – Un danger potentiel et intention du projet
Promulgués via les réseaux sociaux, ces objets sans signification deviennent indispensables aux besoins de certain dans leur recherche à cet étape si favorable qu’est le bien-être. C’est une quête que beaucoup entreprennent pour atteindre ce point culminant. Mais par peur de ne pas atteindre ce bien-être, un état d’anxiété se crée chez les utilisateurs, c’est précisément à ce moment que le bien-être devient toxique voire nocif. L’enjeu marketing prend le devant et propose alors de nouveau produit encore plus bénéfique à cette quête, jusqu’à quel stade ?
Outdoor Sensorial Reality propose une expérience placebo où les artefacts dérivés des grandes multinationales Amazon ou Wish sont le moteur d’un bien-être consumériste pour créer une expérience totalement absurde.

Niveau du diplôme : Master

Site Internet : http://@et_i_enne