Bachelor Design Graphique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Le sujet choisi

Pour mon projet de fin d’année en Bachelor Design Graphique j’ai choisi de créer un festival de rock alternatif nommé Sans Assistance. En effet, ce festival aura pour but de mettre en avant les performances musicales des artistes sans assistance par ordinateur. J’ai choisi une programmation courte mais intense, sans horaires de passage précis. Chaque groupe se produira 2 fois, car le festival dure 2 jours avec un public de 1000 personnes en tout. Cette double prestation permet de mettre en avant le talent et la qualité de la performance en live des artistes, les 2 sessions seront différentes.

La création

J’ai axé mes recherches finales sur le côté manuel, profond et humain du festival. J’ai créé des pochoirs de mains, d’yeux, et des jeux de peinture à la bombe sur des typographies humanes ou piquantes pour illustrer l’univers do it yourself du festival, le live, le rock, la performance. Ce festival n’a pas un but commercial, il faut donc jouer avec une économie de moyens dans la création graphique. Le noir et blanc réduit les coûts tout en créant des jeux de lumières qui rappellent celles des projecteurs sur scène mais aussi l’univers du rock.

Le format de l’affiche en offset noir et blanc, recto/verso et sur un papier à grain est conçu de sorte à placer dans ce format unique tous les supports et de communiquer à toutes les étapes du festival, avant (flyer), pendant (Billet, programme), après (affiche souvenir), cette dernière qui permet aussi d’abriter, grâce à son pliage, un CD qui sera offert aux festivaliers quelques jour après leur venue au festival Sans Assistance (Image 5). Les supports prennent des formes qui semblent vouloir se libérer du format rectiligne habituel, comme le fait le rock alternatif, se libérer des standards commerciaux. Des jeux de superpositions se forment lors du pliage.

Enfin, j’ai repris les mises en forme des paroles de chansons (verticalité, respirations, répétitions) pour la présentation des artistes dans le programme. Les paroles d’une chanson de chaque groupe se trouvent au dos de l’affiche. Dans les 2 cas j’ai joué avec des bavures sur le texte pour le faire vivre. Il semble bouger en fonction de chaque mot utilisé (Image 13). Par exemple le mot frisson semble trembler et puissante semble gonfler.

Le tout illustre le rock alternatif, ses désirs, ses engagements, sa rage mais aussi sa complexité et sa délicatesse (qualité et point commun des artistes présents à Sans Assistance pour cette édition).

 

Typographies

Halibut Serif de Matteo Maggi (Colletttivo)

Centrion (Trial) de Dirtyline Studio

Centaur de Bruce Rogers

Niveau du diplôme : Bachelor

Site Internet : https://www.behance.net/laurabrune12e1%20%20et%20%20https://www.instagram.com/lmdessiner/